Rechercher

Sportif de haut niveau est-ce un métier ?


Journaliste, on m’a souvent demandé si sportif était un métier. Je n’ai jamais pris le temps de m’attarder sur le sujet. Avec la création de Tracks Médias, j’ai été amené à faire la parallèle entre monde du sport et monde du travail.

Sportif de haut niveau peut-il être considéré comme un métier ? Quand un athlète fait de son activité une profession à part entière, il arrive que ça gène. Certains ne discernent dans l’exercice de sa pratique sportive uniquement qu’un loisir ou le prolongement d’une passion. Pourtant, n’est-ce pas le propre du travail que l’exploitation de ses qualités (ou de son savoir-faire) pour assouvir ses passions ? Le terrain d’expression et les outils sont peut-être différents mais ce sont là aussi ses décisions qui font la réussite de son entreprise.

Pendant près de 20 ans, en tant que journaliste, j’ai eu le privilège de côtoyer de nombreux sportifs. De partager, parfois, le quotidien de certains d’entre eux. Ils étaient différents. Ils y avaient des excentriques et des introvertis. Des taiseux et des bavards. Des cartésiens et des lunaires. Mais ils se rejoignaient tous sur un point : la recherche de l’excellence et l’optimisation des détails. Sans ça, ils n’avançaient pas.

Excellence, performance, optimisation, engagement… Ne sont-elles pas aussi des valeurs refuges au sein du monde de l’entreprise ? Chacun cherche à être le meilleur. Qu’on soit une société, une marque ou un salarié. Quelque part, on construit tous une carrière professionnelle comme un sportif.

Avec des objectifs, des rêves… animés par un souci constant de progression. C’est ce dont je me suis rendu compte en créant Tracks Médias. Oui, sportif de haut niveau est un métier comme un autre et même un modèle pour moi.

281 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout