Rechercher

L'aventure c'est l'aventure

Dernière mise à jour : 27 avr. 2020

J’ai 7 ans. Tous les matins à l’école, face au tableau noir, un à un, on prend la parole. On a tous quelque chose de différent à dire. Moi, je raconte le monde que j’ai vu s’agiter la veille sur l’écran du salon ou hurler dans la radio le matin. Le temps passe.

J’ai 15 ans. Je cours, je souffle, je skie. Je suis au pôle espoir de ski de fond du comité du Dauphiné. Je ne raconte plus l’actualité, je veux la vivre et la faire. J’ai des rêves. Je n’ai pas les images encore mais déjà les noms : Jeux Olympiques, championnats du monde, Coupes du monde, équipe de France…

Le temps passe.

J’ai 22 ans. Je skie mais juste pour le plaisir et plus sous un dossard. Je ne fais pas l’actualité mais je la raconte. Au Dauphiné Libéré. Gamin, je collectionnais les coupures de presse où je lisais mon nom et je voyais mon visage. Là, j’écris celui des autres. Le temps passe.

J’ai 30 ans. Je suis journaliste-reporter. J’ai été aux Jeux Olympiques de Vancouver. Je n’étais pas sur la piste comme 15 ans plus tôt je l’avais imaginé. J’étais juste sur le bord, aux premières loges. J’avais rêvé être là-bas et j’y étais. Comme journaliste. Le temps passe. Je vais avoir 40 ans. Il y a eu Vancouver. Mais, aussi, Sotchi et PyeongChang. La Norvège, l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche… Une vie de bohème. Des coups de gueule, des instants de joies et des moments de peine, la découverte et les adieux… Je voulais être sportif, je suis devenu journaliste. Je voulais vivre des émotions intenses, je les ai ressenties en racontant celles des autres. J’ai été journaliste comme on est sportif : à sans cesse vouloir progresser et être le meilleur. C’est aussi pour ça que j’ai décidé de quitter le Dauphiné Libéré et de lancer Tracks Médias, une agence de communication. Un nouveau challenge, de nouvelles émotions et de nouveaux partenaires. Le temps passe. Partageons le ensemble


709 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout